Les températures commencent à baisser et vous vous demandez comment hiverner votre piscine ? Comment éviter le gel, garantir le bon fonctionnement de votre équipement et ne pas avoir à vous préoccuper de l’eau cet hiver ? Voici les règles d’or à connaître sur l’hivernage passif !

L’hivernage protège vos équipements pour garantir une piscine durable.

En effet, l’hiver peut être sans pitié pour votre bassin. Les risques de gel sont élevés et peuvent être problématiques pour votre équipement, mais aussi pour le bassin. L’hivernage évite ainsi la formation du gel et donc de fissures et autres dysfonctionnements irrémédiables.

L’hivernage passif vous encourage ainsi à entretenir vos équipements en les nettoyant et en vérifiant leur bon fonctionnement au moins une fois par an.

L’hivernage passif, une fois qu’il est mis en place, ne demande une intervention qu’au printemps : c’est ce que l’on appelle la remise en route ou le déshivernage de la piscine.

Ne videz surtout pas la piscine.

La pression de l’eau est primordiale pour la structure de la piscine, la vider pourrait l’endommager durablement sous la pression des terres. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, il est plus intéressant en termes de coûts de ne pas la vider…

Commencez l’hivernage quand la température approche les 12°.

En dessous de 12°, le développement des algues et micro-organismes est ralenti, vous n’utilisez -à priori- plus votre piscine : c’est l’occasion de lancer l’hivernage. Ne vous laissez pas surprendre par la baisse rapide des températures : les risques de gel et de dysfonctionnements peuvent arriver très vite.

Hivernage passif : plusieurs étapes à suivre.

Les voici dans l’ordre :

  • Nettoyez la piscine (fond, parois, ligne d’eau) et le filtre
  • Faites un traitement-choc de l’eau (surchloration)
  • Baissez le niveau d’eau de 10 cm
  • Vidangez la pompe, le filtre et les canalisations
  • Fermez la vanne du filtre
  • Ajoutez les accessoires antigel dans l’eau (des flotteurs, par exemple)
  • Coupez la pompe et mettez les équipements (pompe, filtre) au sec
  • Ajoutez les produits d’hivernage dans l’eau
  • Enfin, déposez la bâche d’hivernage.

Voilà, vous pouvez souffler : votre piscine passera l’hiver dans de bonnes conditions.

Déshivernez dès les premières chaleurs pour éviter que l’eau ne devienne verte.

Vous vous souvenez des 12° pour lancer l’hivernage ? Même chose pour remettre sa piscine en route ! Après plusieurs jours à 12°, les risques de prolifération d’algues et micro-organismes augmentent. Aïe, est-ce trop tard ? Pas de panique : découvrez tous nos conseils pour traiter une eau verte.

Vous voilà enfin paré pour l’hiver. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à nous les poser en commentaire de cet article ou sur nos réseaux sociaux !