Depuis le 1er janvier 2004, la loi s’est renforcée afin de protéger les particuliers des risques que peut représenter une piscine non sécurisée. En effet, les piscines privées à usage individuel ou collectif, enterrée ou semi-enterrée, doivent bénéficier d’un système de protection homologué, au risque d’être sanctionné d’une amende. Au-delà du risque financier que le non-respect de ces normes représente, c’est avant tout la sécurité des enfants et la garantie d’une piscine bien protégée des intrusions qui sont en jeu.

Hayward vous présente les différentes options qui s’offrent à vous.

Les barrières de protection :

Différents modèles de barrières existent : qu’elles soient fixes, amovibles, rigides ou souples, elles empêchent l’accès au bassin, limitant ainsi les risques de noyades d’enfants un peu trop aventuriers qui pourraient s’approcher de l’eau sans surveillance. Elevée à 1m10 du sol et équipée d’un système de verrouillage, l’enfant ne pourra ni l’enjamber, ni l’ouvrir, définissant ainsi un périmètre non accessible. Cependant, un tabouret ou une erreur d’inattention peut lui permettre d’accéder au bassin : restez attentifs !

Les tarifs varient selon les matériaux utilisés : de 30€ le mètre de barrière souple avec filet PVC et piquet aluminium à 200 € le mètre de barrière rigide en aluminium.

L’alarme de détection de chute :

2 types d’alarmes peuvent répondre à vos besoins :

  • La détection périphérique: 4 bornes entourent la piscine déclenchent un fort signal sonore lorsque ce périmètre est franchi.
  • La détection sonar: un capteur, plongé dans le bassin, détecte toute immersion grâce à l’onde acoustique provoquée par la chute d’un corps étranger dans l’eau. L’alarme détectrice d’immersion peut également être équipée d’un tube immergé dans le bassin.

De plus, il existe pour les enfants des bracelets qui, une fois immergés dans l’eau, déclenchent un signal.

Ce type d’alarme a l’avantage de créer un périmètre sécurisant et permet une réaction rapide une fois la sirène – parfois très bruyante – déclenchée.

L’alarme détectrice d’immersion varie entre 200€ et 1000€ ; quant à l’alarme avec bornes de détection périmétriques, comptez dans les 700€.

Les couvertures et volets roulants de piscine :

La couverture de piscine présente le fort avantage de pouvoir supporter un poids d’une centaine de kilos, permettant ainsi, lorsqu’elle est en place, de protéger vos proches d’une chute dans le bassin. De plus, la couverture permet également de protéger la piscine des intempéries et d’autres saletés qui pourraient s’y déposer l’automne venu. Attention toutefois à ne pas la confondre avec la bâche d’hivernage qui n’est pas homologuée NF P90-308.

Le volet roulant, contrairement à la couverture, peut être automatisé et fait de PVC ou bois, pour un look plus esthétique.

L’abri de piscine :

Créant un espace clos autour de votre piscine, il protège l’eau, permettant ainsi de profiter la piscine plus longtemps, et évite l’intrusion grâce à son système de verrouillage. Différents types d’abris homologués existent : abri coulissant, motorisé, en hauteur, en bois… Certains abris de piscine s’apparentent à de véritables vérandas, créant un espace de vie à part entière. Les prix peuvent varier de 10 000€ à 50 000€.

Pour plus d’informations sur ces 2 dernières solutions, redécouvrez notre article « Comment choisir sa couverture ou son abri de piscine ? ».

Hayward vous invite à profiter de votre piscine en sécurité avec vos proches, tout en n’oubliant pas de rester vigilant !