Le printemps est à peine là que vous commencez déjà à penser aux heures de baignade et de farniente au bord de l’eau… Avant de pouvoir vous prélasser tranquillement au soleil, une étape importante est à prendre en compte : la remise en route de votre piscine.

Le printemps est propice à l’ouverture de votre piscine car nous sortons de l’hiver, du froid et que le climat est en train de se réchauffer.

Sachez que si votre hivernage a été correctement réalisé, la remise en route, ne posera pas de difficultés.

Pour commencer, effectuez la remise en service le plus tôt possible, dès que la température de l’eau atteint les 12° et jusqu’à 15° mais pas au-delà. Les mois de mars et avril sont donc les plus favorables.

Si vous avez réalisé un hivernage actif (retrouvez nos conseils sur l’hivernage ici), cela veut dire que vous avez conservé une eau de qualité. Il vous suffit juste d’ajuster la durée de filtration quotidienne en fonction de la température de votre eau, de nettoyer les parois du bassin (ligne d’eau et fond), de remettre en place tous les accessoires, de vérifier le PH et de l’ajuster si besoin. Sachez que le PH est déterminant pour la qualité de l’eau de votre piscine, il doit être neutre ou légèrement basique et se situer idéalement à 7,4.

Il est également intéressant de procéder au nettoyage du filtre (contre-lavage) avant de baisser le volume d’eau qui a dû augmenter pendant l’hiver, alimenté par les eaux de pluie. Cela vous permettra de ne pas gaspiller l’eau du réseau.

remise en route piscine

Dans le cas d’un hivernage passif, la remise en marche de la piscine demandera plus de travail, mais pas de panique ! Commencez par retirer les équipements dont vous vous êtes servis pour l’hivernage (couverture, flotteurs, bouchons…). Nettoyez les abords de la piscine en passant le balai, plus ils seront propres et moins il y aura de saletés dans le bassin. Retirez la mousse et, si besoin, récurez les joints. Vous pouvez aussi en profiter pour retirer les saletés qui se trouvent au fond de la piscine avec une épuisette de fond ou de surface. Ensuite, remettez en place les paniers de skimmers et vissez les jets dans les refoulements. Comme vous aviez baissé le niveau d’eau sous les buses de refoulement, il faut donc remplir le bassin avec une eau nouvelle, au ¾ des skimmers. Même si vous n’avez pas baissé le niveau d’eau, nous vous conseillons tout de même de rajouter de l’eau nouvelle (1/3 du volume total).

Pensez également à nettoyer le filtre avec un produit spécifique dédié.

Ensuite, il est temps de vous occuper du local technique et tous ses équipements puis de remettre le coffret électrique sous tension et de relancer le système de filtration.

En ce qui concerne le nettoyage de la piscine, sachez que votre robot ne pourra malheureusement pas faire tout le travail ! Enlevez bien toutes les impuretés autour et dans le bassin, brossez les parois, la ligne d’eau et le fond. Ensuite, vous pourrez faire fonctionner votre robot.

Enfin, lorsque votre piscine est propre, vous pouvez réinstaller ses équipements tels que l’échelle et le plongeoir en ayant pris soin de vérifier leur état au préalable.

Analysez bien le la qualité de l’eau et notamment le PH qui doit se situer entre 7,2 et 7,4, le TH (calcaire) qui ne doit pas être à plus de 22°f et le TAC (alcalinité) entre 12 et 15°f.

Pour terminer lancer la filtration en continu pendant 24h à 48h pour assainir l’eau jusqu’à ce qu’elle soit cristalline.

 

Votre piscine est enfin prête, il ne vous reste plus qu’à patienter jusqu’à l’été !