Se lancer dans un projet de piscine peut s’avérer compliqué et il est normal de se sentir perdu entre les termes techniques, les obligations administratives ou encore les équipements à prévoir ! Et pour la question du bassin, il n’est pas toujours simple de faire le bon choix. Pour vous aider, voici un petit récapitulatif des nombreuses solutions existantes pour les piscines creusées.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un bassin ? Il s’agit d’une structure qui doit supporter le poids de l’eau qu’elle contient, la pression de la terre qui l’entoure et qui doit impérativement être étanche. En fonction de votre budget, les possibilités varient, allant du prêt-à-plonger, à la piscine à coque, en kit en passant par le bassin panneaux, la piscine en bois semi enterrée ou encore le bassin en béton. En général, les professionnels de la piscine sont spécialisés dans une ou deux de ces catégories, veillez donc à choisir votre piscinier suivant sa spécialité.

Sans titre-3

 

Le bassin béton :

Le béton armé assure une structure et une étanchéité. Il permet une plus grande liberté de forme, taille et profondeur ainsi qu’un choix plus vaste sur les finitions (peinture, résine, carrelage…).

Le bassin maçonné liner :

Il s’agit d’un bassin en béton ou en parpaing recouvert d’une membrane PVC (liner) qui assure son étanchéité. Différentes couleurs de liner sont disponibles. Cette technique offre moins de possibilités de formes mais le liner étant amovible il peut être changé en cas de problème.

Le bassin panneaux liner :

Des panneaux en acier, résine ou béton sont assemblés selon la forme choisie pour former les parois puis on coule du béton afin de les solidifier. Un liner vient alors les recouvrir. Cette solution offre un bon rapport-qualité prix ainsi qu’un choix de formes très vaste. C’est ce type de technologie qui est utilisé pour les bassins dits industrialisés, vendus sous forme de kits prêts à monter.

Le bassin coque polyester :

La coque est fabriquée à partir de résine et de fibre de verre et fait office de structure et d’étanchéité. Il suffit alors de creuser et de déposer le bassin. Ce procédé économique est le plus rapide mais possède un choix restreint de formes. A noter que le bassin est livré en une seule pièce, il faut alors prévoir un accès direct à votre emplacement.

Les bassins à débordements :

Généralement réservés aux projets de haut standing, ce type de bassin a un impact esthétique garanti ! Le plus souvent réalisés sur-mesure, en béton, les bassins à débordements peuvent atteindre des prix très élevés, en plus de leur relative complexité et nécessitent une précision absolue de la part du piscinier. En effet, ce dernier devra gérer les niveaux des parois et garantir la bonne répartition du débordement.

 

Nous espérons que ce récapitulatif vous aidera à y voir plus clair ! N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel et à lui poser toute les questions nécessaires !